Rapport: L’accord pour que Mark Cavendish reste avec Deceuninck-Quick-Step n’est pas encore conclu

Rapport: L’accord pour que Mark Cavendish reste avec Deceuninck-Quick-Step n’est pas encore conclu


“], “filter”: “nextExceptions”: “img, blockquote, div”, “nextContainsExceptions”: “img, blockquote” }”>

Marc Cavendish a une offre de contrat pour rester avec Deceuninck-Quick-Step en 2022, mais elle n’est pas encore signée.

C’est ce que rapportent les médias belges, qui confirment que Deceuninck-Quick-Step a offert à Cavendish une prolongation de contrat d’un an pour rester avec l’équipe jusqu’en 2022.

Jusqu’à présent, les rapports suggèrent que Cavendish et le manager de l’équipe Patrick Lefevere ne peuvent pas encore s’entendre sur les termes.

Il semble y avoir des complications sur les termes financiers et sportifs, selon Het Nieuwsblad.

A lire aussi : Cavendish, plus sage et plus âgé, savoure son retour en haut

Cavendish est revenu à ses manières gagnantes après avoir rejoint l’équipe belge pour 2021, notamment en remportant quatre étapes au Tour de France pour l’amener à égalité avec Eddy Merckx sur la liste des victoires d’étape de tous les temps.

Une victoire de plus sur le Tour mettra Cavendish dans le livre des records.

Les rapports indiquent que le conflit semble porter sur les bonus de performance et sur l’insistance de Cavendish pour qu’il ait la chance de participer au Tour l’année prochaine, mais la récupération de Fabio Jakobsen, qui a remporté quatre étapes et le maillot des points à la Vuelta a España, signifie qu’il peut être aucune garantie.

A lire aussi : Cavendish nommé dans l’équipe des championnats du monde sur route de l’équipe GB

Cavendish – qui participera aux championnats du monde ce mois-ci en Belgique pour la première fois depuis qu’il a terminé deuxième derrière Peter Sagan en 2016 – a déclaré que c’était grâce à Quick-Step qu’il pourrait revenir dans le cercle des vainqueurs en 2021.



Source link