Wout van Aert souhaite un contre-la-montre plus difficile pour les championnats du monde avant l’affrontement avec Küng et Ganna

Wout van Aert souhaite un contre-la-montre plus difficile pour les championnats du monde avant l’affrontement avec Küng et Ganna


“], “filter”: “nextExceptions”: “img, blockquote, div”, “nextContainsExceptions”: “img, blockquote” }”>

Les ballers belges Wout van Aert et Remco Evenepoel chercheront à démarrer la fête le plus tôt possible chez eux championnats du monde Cette fin de semaine.

Van Aert et Evenepoel s’aligneront tous les deux pour le contre-la-montre du lever de rideau dimanche avec des médailles en tête alors qu’ils affronteront les grands favoris Filippo Ganna (Italie) et Stefan Küng (Suisse) sur un parcours côtier plat et implacable jusqu’à Bruges.

A lire aussi :

Van Aert a dominé le contre-la-montre du Tour de France plus tôt cet été, battant Küng et de nombreux prétendants aux championnats du monde, dont Kasper Asgreen et Stefan Bisseger. Bien qu’il soit en pleine forme après avoir participé au blitz du Tour de Grande-Bretagne plus tôt ce mois-ci, van Aert sait que la longue et plate route du dimanche le mettra sur le dos.

“Un parcours un peu plus difficile ou plus technique me convient mieux”, a déclaré van Aert vendredi. « Mais ce contre-la-montre plat me convient aussi. C’est purement sur la puissance, vous devez donc développer une bonne stratégie pour la vitesse à laquelle vous vous rythmez. C’est un parcours juste, je ne vais pas m’en plaindre, mais cela m’aurait encore plus profité s’il y avait eu quelques virages en plus.

« Les hommes à battre dimanche sont Ganna et Küng, et ils sont également bien entraînés pour cela. C’est un cours qui nous convient à tous les trois. Je vise le plus haut.

Le contre-la-montre de dimanche n’est que le début d’un doublé ambitieux pour van Aert. Le joueur de 27 ans sera le grand favori de la course sur route dimanche prochain, une semaine seulement après avoir déclipsé ses crampons TT.

Après s’être appuyé sur la course olympique sur route plus tôt cet été et avoir perdu face à l’attaque fulgurante de Julian Alaphilippe lors des championnats du monde de l’année dernière, van Aert place un maillot arc-en-ciel de course sur route au sommet de ses ambitions.

« La course sur route est encore plus importante pour moi [than the TT] – J’ai travaillé un peu plus dans ce sens », a admis van Aert vendredi. “Mais un titre mondial contre la montre est certainement quelque chose que je veux rayer de ma liste.”

« J’ai déjà gagné un contre-la-montre sur le Tour, après quoi le championnat du monde est le plus haut que vous puissiez atteindre en tant que contre-la-montre. C’est aussi une opportunité unique, des championnats du monde dans notre propre pays. Je vise l’or, mais si je donne le maximum dimanche et que ce sera une autre médaille, je pourrai vivre avec ça.

Evenepoel hérissé de confiance après un quasi-accident des championnats d’Europe

Van Aert n’est pas le seul Belge à viser le podium lors de l’épreuve solo de 43 kilomètres dimanche.

Son coéquipier Evenepoel roulera sur la rampe de départ avec de nouveaux souvenirs d’avoir terminé à seulement 15 et 7 secondes respectivement derrière Küng et Ganna dans le championnat d’Europe TT de 22 kilomètres le week-end dernier.

L’euro parcours peut-être que la moitié de la durée prévue pour les tests mondiaux dimanche, mais Evenepeol porte le cocktail parfait de confiance et de forme après avoir également terminé deuxième derrière Sonny Colbrelli dans la course sur route de Trente.

« Il n’est pas possible de faire une comparaison avec Trento. Ce parcours du TT est plus plat, mais j’ai renforcé ma confiance la semaine dernière. Malgré mes 60 kilogrammes, je vais me concentrer sur mon aérodynamisme et ma puissance », a-t-il déclaré.

Comme van Aert, Evenepoel s’alignera également pour la course sur route le week-end prochain, où il jouera un rôle de soutien pour van Aert. La perspective de jouer au domestique ne refroidit pas son enthousiasme.

« Je suis motivé pour les deux courses – à Louvain [i.e., the road. race] pour aider Wout, ici pour obtenir moi-même un bon résultat. Savoir que nous avons quelqu’un dans l’équipe qui peut gagner est toujours motivant. Il y a une semaine entre ces deux dimanches, ça suffit pour bien récupérer, donc je vais donner le maximum les deux fois – deux fois avec la même attitude.

Ne soyez pas surpris de voir un maillot belge sur le podium au cours des huit prochains jours. Quel coureur, quelle marche du podium, et après quelle course est cependant une chose plus difficile à prévoir.





Source link